Gérondif et adjectif verbal

Publié le 8 Novembre 2009

I. Le gérondif


· 
Le gérondif est une forme qui permet de « compléter » la déclinaison de l'infinitif présent.


Errare humanum est.  
<se tromper est humain> = il est humain de se tromper.
(
l'attribut de l'infinitif est au neutre)


Cupio manere.

Je désire rester.


Tempus legendi.

Le temps de lire.

 

Legit ad discendum.
Il lit pour apprendre

 

Cupidus videndi.
Désireux de voir.

 

Inutilis scribendo. (inutilis + dat.)
Inutile d'écrire.

 

Legendo doctus eris.
Tu seras savant <par le fait de lire> = en lisant.
(
ce gérondif est complément circ. de moyen)


 

1. Explications et formation

- L'infinitif français peut jouer le rôle d'un nom : on dit qu'il est infinitif substantivé ou infinitif nominal. Quand il est sujet ou C.O.D., il se traduit par l'infinitif, mais pour les autres fonctions, on utilise le gérondif.


Pour obtenir les formes du gérondif, il suffit de remplacer la désinence du participe présent au génitif par celle du gérondif au génitif :

                    amans, amantis ---> amandi.

Le suffixe -ndum, -ndi, -ndo s'ajoute au radical du présent, soit direc­tement (1Te et 2e conjugaisons), soit avec une voyelle de liaison (3e, 3e mixte et 4e conjugaisons).

amandum, monendum, ducendum, capiendum, audiendum


N. B. : 1 - Les verbes
sum (et ses composés), volo, nolo, malo n'ont pas de gérondif.

            2 - Le verbe eo a un gérondif irrégulier : (ad) eundum, eundi, eundo.

 

2. Emploi

- À l'accusatif, précédé de ad : complément de but Lego ad discendum. Je lis pour apprendre.

- Au génitif : comme complément d'un nom ou d'un adjectif Loquendi cupidus. Désireux de parler.

- À l'ablatif : complément de moyen Disces legendo. Tu apprendras en lisant. 
 

 Nom. 
 Acc.

amare

amare

 legere

legere

 capere

capere

 audire

audire

 Acc avec prép. 
 Gén. 
 Dat. 
 Abl.

 (ad) amandum 
 ama
ndi
 
 ama
ndo
 
 ama
ndo

 (ad) legendum 
 lege
ndi
 
 lege
ndo
 
 lege
ndo 

 (ad) capiendum 
 capie
ndi
 
 capie
ndo
 
 capie
ndo 

 (ad) audiendum 
 audie
ndi
 
 audie
ndo
 
 audie
ndo 

  

3. ATTENTION

Ne pas confondre :

   - Legens ambulo : je me promène en lisant (<je me promène et en même temps je lis>).
    - Legendo disco : j'apprends en lisant (< j'apprends par le fait de lire>), j'apprends par la lecture.

          


 - Le gérondif au génitif suivi de
causa ou gratia à l'ablatif exprime le but :

    - Legendi causa : pour lire.
    - Legendi gratia : pour lire.

 

           
- Le gérondif au datif s'emploie : 
    - après quelques adjectifs tels que
aptus, accommodatus, ineptus, bonus, habilis, idoneus, par, utilis, inutilis.

   - après quelques verbes tels que
praeesse, operam dare, diem dicere, locum capere.
 
   - et dans des locutions consacrées.

                Ce datif indique une tâche à accomplir, en particulier une tâche administrative et à l'époque post-classique il exprime le but.


 
2 - L'adjectif verbal

·   
L'adjectif verbal est une forme de sens passif.


1. Formation
 


-
L'adjectif verbal en -ndus, -nda, -ndum se forme sur le gérondif  et se décline comme bonus, bona, bonum.
 

 

Radical du présent + suffixe -nd- + désinence us, a, um. Il se décline sur bonus.

Amandus, a, um : qui doit être aimé

2- Emploi


Comme attribut du sujet, il a une valeur d'obligation.

Vir damnandus est. <L'homme est devant être condamné.>

Il faut condamner l'homme.

 

Il permet de traduire la formule impersonnelle « il faut » + infinitif. L'adjectif verbal est alors au n. sg.: Laborandum est : Il faut travailler. Remarque

IMPORTANT : Le complément de l'adjectif verbal est au datif.

 

Comme épithète, il remplace le gérondif lorsque celui-ci est accom­pagné d'un COD. Il n'y a alors aucune valeur d'obligation. Le nom COD se met au cas du gérondif, et celui-ci est remplacé par un adjec­tif verbal, qui en tant qu'adjectif, s'accorde en genre et en nombre avec le nom.

Cupidus legendi historiam devient

Cupidus legendae historiae. Désireux de lire l'histoire.

 

 

Pour cela on met le complément d'objet direct au cas du gérondif et on accorde l'adjectif verbal avec ce complément :

 cupidus videndi urbem

 cupidus videndae urbis 

 désireux de voir la ville

 tempus legendi historiam

 tempus legendae historiae

 le temps de lire l'histoire

 

 impar ferendo oneri ( et non onus

 incapable de porter un fardeau

 

 ad patriam servandam (et non servandum

 pour sauver la patrie

 

 patriae servandae causa

 pour sauver la patrie


Augusto damnandus est vir.
L'homme doit être condamné par Auguste.
-
Auguste doit condamner l'homme.
Repost 0
Commenter cet article