Niveaux de langue

Publié le 30 Octobre 2009

Les niveaux de langue

Pour communiquer on adapte son langage au destinataire du message et on choisit un niveau de langue.

Il existe 3 niveaux de langue :

 

- 1. Le niveau de langue courant

- a. Le niveau de langue courant, utilisé à l'oralet à l'écrit, correspond à l'usage le plus commun de la langue, au français dit standard, celui que l'on emploie dans les circonstances de tous les jours.


- b. Quelques particularités :

– Les règles de grammaire sont respectées

– La prononciation est correcte.

– Le vocabulaire est habituel.

– Les  tournures de phrases sont usuelles.

Ex : J’ai faim.

 

- 2. Le niveau de langue familier

- a. Le niveau de langue familier est utilisé essentiellement à l'oral, dans la langue quotidienne, lorsque l'on ne surveille pas la manière dont on parle, et parfois à l'écrit, afin de rendre les dialogues entre personnages plus vivants.

- b. On constate quelques particularités :

une prononciation relâchée ;

des lettres élidées : T'as un p'tit copain? ;

un vocabulaire familier, voire argotique, qui fait appel à des expressions imagées ou abrégées : prof, bahut, j’ai la dalle !

– l'emploi du pronom on à la place de nous: On était tous surpris;

l'absence d'inversion du sujet dans les questions : Vous avez compris?; – la suppression de la négation ne : C'est pas son genre ;

des suppressions de mots : Y a pas plus sympa (= Il n'y a pas...) ;

des reprises ou mises en relief: Nous, ça nous a étonnés.

- Les temps des verbes se limitent essentiellement au présent, au futur, au passé composé et à l'imparfait de l'indicatif.

 

- 3. Le niveau de langue soutenu

- a. Le niveau de langue soutenu, fréquent à l'écrit et en littérature (poésie, romans, dialogues de théâtre), est utilisé aussi à l'oral dans les discours officiels ou dans les situations où l'on doit parler à des personnes importantes.

- b. Particularités : Le registre soutenu se reconnaît :

– A une prononciation claire ;

Ades règles de grammaire toujours respectées;

– A l'usage fréquent de phrases complexes ;

– Un vocabulaire recherché et précis :... je suis affamé.

– Des formules de politesse ou d'atténuation (mode conditionnel).

Ex : J'aimerais vous dire... Vous êtes à un âge où mettre les points sur les i offre un caractère d'urgence.

Repost 0
Commenter cet article