Projet émotions 2015-2016

Publié le 8 Septembre 2015

Mardi 08/09/2015 :

Séance 1 : Expliquer l'organisation du cahier des émotions et commencer à préparer les pages

 

- Cahier des émotions à personnaliser par chaque élève selon ses envies. Cela peut se faire tout au long de l'année.

- Respiration abdominale. Entraînement.

- Point sur les 6 émotions, leurs noms, ce qu'on peut en faire.

- Point sur le cahier des émotions: comment s'organise-t-il?

- Les 12 premières pages avec 2 pages pour chaque émotion, son vocabulaire, sa conservation ou transformation, son échelle.

- Les pages suivantes serviront aux TP et expérimentations faites au fil de l'année.

- Partie centrale du BIG KIF!

- Fin du cahier : partie personnelle qui permet de s'exprimer librement sous forme de textes, images, dessins ou autres moyens d'expression.

Le cahier des émotions devra tout le temps être avec l'élève.

 

Jeudi 10/09/2015 :

- Distribution des émoticones. Les élèves devront les avoir dans leur trousse et les sortir pendant les heures de cours pour indiquer leur état émotionnel.

En cas d'oubli ou de perte, vous trouverez ci-dessous un document avec les émoticones à imprimer.

cahier des émotions 08/09

Mardi 15/09/2015 :

Séance 2 : Expliquer l'organisation du cahier des émotions aux élèves d'ULIS et continuer à préparer les pages de ce cahier.

Préparer des boîtes magiques à neutraliser.

 

Les élèves continuent à préparer le cahier des émotions et expliquent le projet, le cahier des émotions aux 3 élèves qui viennent du dispositif ULIS et participeront désormais à cette heure de cours.

En parallèle, proposition de projet-fabrication de boîte à neutraliser aussi appelée boîte magique.

Le principe est simple: quand un élève est perturbé par quelque chose et n'arrive pas à travailler ni à se concentrer en cours, il a la possibilité, n'importe quand dans le cours et sans demander de permission, de prendre une feuille et de représenter ses émotions ou l'objet de ses inquiétudes sur cette feuille sous n'importe quelle forme (dessins, écriture, signes...).

Ensuite, il plie le papier et le dépose en silence dans une boîte située dans la classe et prévue à cet effet. Puis il retourne travailler.

Le but est de permettre aux élèves de vider leur sac sur un support et de passer à autre chose, étant plus disponibles pour le cours et donc plus réceptifs.

Les élèves d'ULIS ont proposé de fabriquer une boîte magique pour le dispositif ULIS afin d'aider d'autres élèves.

Pour mardi 22/09/2015 : Les élèves pourront fabriquer seul ou à plusieurs, une boîte magique à la fois esthétique et pratique, de préférence avec des "trucs" à toucher, du relief. Il faudra que cette boîte ait une ouverture pour insérer les papiers et une possibilité de vider les papiers contenus dans la boîte.

Les meilleures boîtes pourront recevoir une note donnée par tous. Autrement, les élèves ayant participé au projet boîte, recevront un + en participation puisqu'ils auront participé à l'amélioration de la vie de chacun.

Les boîtes seront toutes photographiées et mise sur le blog pour valoriser la créativité des élèves.

Mardi 22/09/2015 :

Séance 3 : Election des boîtes magiques à neutraliser.

Support : boîtes apportées par les élèves.

 

- Respiration abdominale.

- Les élèves volontaires ont fabriqué des boîtes magiques et les présentent aux autres élèves.

- Elles sont numérotées pour être mises au nombre de deux dans la salle.

- Les autres boîtes serviront dans les salles des autres collègues s'ils acceptent.

- Relaxation.

Séance de relaxation en musique:

détente avec de la musique douce. Les élèves sont heureux de se poser à ne rien faire et à juste être là, sans effort à faire. A recommencer!

- Vote.

Proposition aux élèves : apporter de la musique qu'ils souhaitent partager pour faire une relaxation en classe.

Lundi, ce sera la musique de Thomas qui sera écoutée avec tous. Merci Thomas!

 

Proposition suite à des découvertes et discussions sur les goûts des élèves :  Les élèves peuvent apporter avec eux, une pierre trouéve sur leur chemin, un marron, une plume... Quelque chose qui leur permette de jouer le rôle de balle anti-stress et qui leur parle afin de pouvoir gérer aux-mêmes certaines de leurs émotions en classe sans déranger la classe. Il leur suffira ainsi de malaxer l'objet ou de le regarder pour décharger la pression et pouvoir retourner ensuite au cours.

cahier des émotions à jour après le TP du 22/09

Voici les belles boîtes magiques créées par les élèves de 6° C!

 

Félicitations pour ces oeuvres sublimes qu'on peut voir, toucher et même... sentir!!!

Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

Mardi 29/09/2015 :

Séance 4 : Acquérir du vocabulaire pour nommer ses émotions et en saisir le degré d'intensité.

Support : cahier des émotions et expérience des élèves.

 

- Respiration abdominale.

- Les élèves essaient de trouver les mots qu'ils mettent pour décrire les émotions. Essaie d'évaluation du degré d'intensité des mots utilisés.

- Test au prochain cours de Français pour évaluer le degré de l'émotion ressentie et sa nature.

Mardi 06/10/2015 et jeudi 08/10/2015 :

Séance 5 : Expérimenter un nouveau type de relaxation sur une musique plus dynamique

et parler du harcèlement.

Proposer du tutorat par les 3° latin qui seront des référents.

Support : cahier des émotions et expérience des élèves.

 

- Relaxation sur une musique de star wars.

- Les élèves essaient de trouver les mots qu'ils mettent pour décrire les émotions. Comparaison avec les autres relaxations. Impression de dynamique positive. Joie qui pousse à agir.

- Evocation du harcèlement: qu'est-ce que le harcèlement? Quand commence-t-il? qui peut harceler? Qui peut être harcelé? Comment faire pour arrêter le harcèlement? à qui en parler? Sommes-nous tous capables d'aider quelqu'un qui est harcelé?

Triangle victime, témoin, harceleur

- Dans la classe, y a-t-il du harcèlement?

- tutorat avec les troisièmes latinistes volontaires. Proposition d'aide des 3° Latin pour tous les problèmes relatifs au collège. Première rencontre jeudi 15/11/2015 à 13H, salle 210.

 

cahier des émotions, mardi 06/10

Jeudi 08/10/2015 :

Séance 6 : Lire des livres pour mieux comprendre les autres, ce qu'on peut faire ou pas... dans le cadre du projet des émotions.

 

- Mme Chauvin a retenu une sélection de livres dans le cadre du projet émotions afin que chaque élève puisse dans l'année lire, partager et relire s'il le désire, des oeuvres sur les droits des enfants, sur le racket, des expériences que chaque élève peut vivre, l'univers de l'adolescence, des philofables...

- Le but est de provoquer des échanges entre élèves et avec les professeurs, de faire tourner les lirves et de favoriser des débats, des questionnements ensemble sur les thèmes abordés.

- Ainsi les élèves pourront mûrir et se positionner par rapport à leur vie d'enfant et de collègien.

- S'ils vivent des situations semblables, ils pourront sans doute en parler.

Mardi 13/10/2015 :

Séance 7 : Les paroles sont importantes. Pourquoi?

 

- Evocation du harcèlement et de la médisance. En quoi la parole peut-elle avoir des conséquences terribles? Effet boomerang...

- Evocation d'une histoire vraie... Quand la médisance conduit à finir isolé ou seul...

- Parole positive. Dire un vrai "bonjour" peut changer beaucoup de choses dans une vie. Expérience à faire aujourd'hui et cette semaine avec les personnes rencontrées. Observation des réactions des autres face à ce "bonjour".

Mardi 13/10/2015 :

Séance 8 : Après-midi émotion avec les élèves de 6C, M. Humbert, Mme Piller et Mme Reuche.

 

- La séance a commencé par un défi lancé par Mme Piller aux élèves dès le matin. Les élèves devaient lancer un « bonjour » plein de sens à M. Humbert et Mme Reuche. Défi réussi !

Lucas et Lukas élèves en ULIS n'ont pu se joindre à nous.

 

Premier temps : les élèves expliquent le projet émotions, sa mise en œuvre dans les cours, le cahier des émotions, l’intérêt qu’ils y trouvent à Mme Reuche, CPE du collège.

Ils répondent à ses questions.

La question sera posée du lien entre la vie scolaire et la classe à travers le projet.

 

Dans les faits :

Mme Reuche est venue nous voir pour connaître plus précisément la façon dont les élèves vivent le projet et les éléments mis en place pour les aider.

Eloi, Théo, Baptiste, Anaïse, Emma et les autres élèves ont pu expliquer ce qu’étaient la boîte magique, la respiration abdominale, la relaxation, les émoticônes des émotions, les cahiers des émotions.

Mme Reuche a pu voir l’autogestion naissante de la classe avec le système « 1,2,3, chchchchchuuuttt ! » réalisé par les élèves eux-mêmes lorsque le niveau sonore devient pénible.

La classe a dit que la relaxation lui permettait de se poser, de s’arrêter et de se détendre, chose importante pour travailler dans de bonnes conditions.

Les élèves ont pu souligner que la respiration abdominale, réalisée à certaines heures en début de cours, pouvait être improvisé au milieu d’un cours suivant les besoins des élèves afin d’aider à évacuer de tensions. C’est le cas avant les évaluations ou lorsqu’un élève est en stress.

Ils ont aussi expliqué le fonctionnement des émoticônes et leur utilité pour le professeur et pour l’élève dans le respect de l’émotion de chacun et afin de mieux travailler ensemble.

La présence des boîtes magiques a été soulevée avec leur fonction et le fait qu’il y en ait dans plusieurs salles. Plusieurs élèves ont signalé qu’ils transmettaient chez eux des astuces apprises dans le projet, soit pour eux-mêmes, soit pour les personnes qu’ils côtoient.

Le cahier des émotions a aussi été présenté avec le support du cahier de Léa D. La partie émotions avec le vocabulaire et la réglette, a partie TP, la partie Big Kif et la fin, laissée à  créativité de chacun.

 

 

Deuxième temps : Création d’une fleur avec le prénom de l’élève au milieu.

Chaque élève marque son prénom au centre de la feuille puis chaque élève de la classe marque une qualité ou un smiley quand il ne sait pas quoi mettre sur un pétale autour de la fleur.

Il est évidemment interdit de marquer des choses négatives ou des insultes.

Chaque élève récupérera la fleur pour la mettre au début de son cahier des émotions.

Cette fleur sert de boosteur positif quand le moral est bas. Chaque élève peut ainsi se ressourcer avec quand il en a besoin.

 

En pratique :

Nous nous sommes tous mis en cercle et chacun a écrit son prénom dans une bulle centrale, M. Humbert, Mme Reuche et Mme Piller ont fait de même.

Puis les feuilles ont circulé après explication des règles et cadrage de l’activité. M. Humbert a expliqué que celui qui pourrait marquer des choses moins sympa était alors un bloqueur d’énergie ou, comme l’ont dit les élèves, qu’il envoyait du négatif. Le but étant de faire du bien à la personne, nous avons demandé à ceux qui ne pouvaient pas mettre de mot positif ou qui ne savaient pas quoi mettre, de dessiner un smiley ou un dessin rapide. Ainsi chacun aura laissé une trace à chaque personne.

Le tour terminé, nous avons eu le plaisir de voir Marie, élève d’Ulis, revenue d’un rendez-vous. Deux élèves ont eu la gentillesse de proposer que nous fassions la fleur pour Marie.

En faisant le point sur les éléments marqués dans les fleurs, nous avons pu revenir sur l’importance du choix des mots employés et du contexte dans lequel ils sont prononcés. Suivant la personne qui les prononce, le moment où ils sont dits et les liens qui unissent les deux personnes ainsi que le ton employé, le même mot peut résonner de façon très différente. Attention donc dans l’emploi du vocabulaire afin que le message envoyé ne soit pas faussé et ne soit pas l’occasion de malentendus.

Les élèves ont pu également partager autour des fleurs de leurs camarades. Ces productions ont été découpées parfois et collées dans le cahier des émotions.

Projet émotions 2015-2016Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016Projet émotions 2015-2016

Troisième temps : Les professeurs distribuent un papier avec deux questions à chaque élève :

1) A qui confierais-tu ton sac si tu avais des béquilles (quelqu’un de confiance) ?

-

-

2) Qui aimerais-tu inviter à ton anniversaire ?

-

-

Les professeurs relèvent les prénoms des élèves cités.

Cela permet de voir les leadeurs et les élèves plus en retrait, d'analyser la situation et d'aider tout le monde.

 

Dans les faits : M. Humbert a distribué aux élèves un papier avec les deux questions. Chacun a pu répondre en s’isolant afin de ne pas être influencé. Puis les papiers ont été récupérés et les prénoms marqués retranscrits sur le tableau.

Mme Reuche a dû partir à ce moment-là.

Un compte permettant de voir combien de fois chaque élève marqué était cité a permis de dégager quelques élèves.

Nous nous sommes alors demandé pour quelle raison certains prénoms avaient été marqués à plusieurs reprises : gentillesse, confiance, disponibilité, élève souriant, altruiste…

Nous avons aussi posé la question de ceux qui n’apparaissaient pas… Pourquoi n’y étaient-ils pas ? Comment faire pour y être.

Plusieurs hypothèses ont été soulevées : La personne peut être discrète, plus effacée ou moins à l’aise. Elle peut-être besoin de temps pour s’ouvrir aux autres, pour avoir confiance au sein d’un groupe. A ce moment-là, elle n’envoie pas beaucoup de choses, préférant parfois rester dans sa bulle. Sans doute pourra-t-elle faire bouger la situation en osant davantage parler, en créant du lien avec les autres et en apprenant à exprimer ses émotions, ce qui lui permettra progressivement de s’en libérer, d’aller mieux et de s’ouvrir.

Autre possibilité : La personne bloque l’énergie ou envoie du négatif. Cela veut dire que les autres vont avoir tendance à fuir cet élève et à chercher plutôt celui/celle qui sourira, sera agréable, attentif, bienveillant.

Nous sommes tous à un moment ou à un autre bloqueurs ou donneurs d’énergie. A nous de choisir la meilleure voie par des processus tout simples : dire un « bonjour » plein de soleil, proposer de rendre service sans rien attendre en retour, avoir le plaisir de l’acte dénué de contrepartie. C’est ce que M. Humbert a nommé un « poisson gratuit ».

Les jeunes ont pu partager leurs expériences personnelles riches et porteuses de sens : aider quelqu’un à ranger du bois pour Axel, aider une vieille dame à monter ses courses pour Léa D., proposer à sa maman de lui rendre service pour Cyril, par exemple.

 Julie, quant à elle, a réalisé un poisson gratuit en emmenant Marie, qui était tombée, à l’infirmerie.

Nous avons réfléchi  l’état dans lequel nous nous sentons quand nous faisons ces actes désintéressés.

Il a été rappelé que si nous avions demandé trois noms pour les questions, la dynamique aurait changé et que d'autres noms auraient fait leur apparition. Les noms absents du tableau ne sont donc pas forcément en difficulté.

Projet émotions 2015-2016Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

Quatrième temps : Le big Kif !

Trouver chacun son big Kif.

A quoi ça sert ? Que peut-on en faire ? C’est quoi au fait, un big kif !!!

 

Dans les faits :

Nous avons ainsi rebondi sur l’importance du big kif qui permet de voir les aspects positifs de notre vie, les petites choses qui nous paraissent insignifiantes mais qui ont tant d’impact sur notre vie et sur celle des autres.

Un sourire est parfois aussi important que des paroles.

Le Big Kif est un événement qui a marqué l’élève et qui lui  permis de ressentir de grandes émotions.

Une élève a noté une naissance importante qui lui a procuré beaucoup de joie. Mais parfois, les événements peuvent aussi provoquer la peur : Mattéo est allé à Europapark et a eu peur sur l’un des plus grands manèges. Cela a aussi été un moment extraordinaire pour lui, éveillant ensuite une certaine euphorie !

Chacun a donc tenté, individuellement, de trouver un ou plusieurs « big kif » dans son cahier des émotions.

 

 

Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

C’est là qu’a pris fin cet après-midi riche en émotions !

 

Merci à tous!

 

Mm Piller et M. Humbert

Mardi 03/11/2015 :

Séance 9 : Séance avec retour sur l'après-midi émotions

 

- Les élèves réalisent une relaxation sur une musique de leur choix. Relaxation de 10 minutes.

- Bilan: la musique longue permet de mieux se détendre et de lâcher prise. L'expérience est concluante et pourrait être reproduite les jours de grande tension.

- Point et rappel sur l'après-midi émotions. Bilan oral et écrit. Les élèves sont emballés et veulent renouveler l'expérience.

- Les élèves notent dans leur cahier leur big kif des vacances. Partage autour de ces big kif.

 

Mardi 10/11/2015 :

Séance 10 : Séance sur l'action "un cahier, un crayon"

- Les élèves lisent le papier dans le cadre du projet "un cahier, un crayon" pour les élèves du Mali. Explication sru la différence entre nos élèves et ces élèves du Mali.

Comment les aider ?

Comment faire cette action en conscience? Les élèves proposent d'écrire un mot pour accompagner les dons.

Que va leur apporter de faire cette action ? Confiance, fierté, assurance.

Au quotidien, comment être dans le partage et l'aide aux autres? Qu'est-ce que cela apporte au niveau personnel. Partage d'expériences.

- Relaxation sur une musique apportée par Cyril.

- Puis, les élèves se mettent debout et effectuent un mouvement de balancier en écoutant la musique. Ils essaient de sentir ce que leur apporte cette musique, le bénéfice qu'ils en tirent, ce qu'il ressentent dans leur corps: détente, bien-être, émotions. A quel niveau?

Comment se sentent-ils après?

Jeudi 12/11/2015 :

Rencontre entre les 6°C et les 3° Latin pour un coaching inter-niveaux

- Les élèves de 3° Latin ont accepté de coacher les 6° au niveau du travail, de la vie au collège et des questionnements qu'ils pourraient se poser.

- A 13H, ils se rencontreront donc en salle 210 pour échanger et dire ce qu'ils attendent et envisagent à travers ce projet.

Mardi 17/11/2015, mardi 24/11/2015 :

Séance 11 :TP : Ecrire une lettre pour les enfants du Mali.

Créer un trombinoscope émotionnel.

- Une lettre est écrite par les élèves de 6°C pour les enfants du Mali dans le cadre du projet "un cahier, un crayon".

- En parallèle, les élèves choisissent une émotion avec laquelle ils vont créer un trombinoscope émotionnel dans le cadre de l'échange CM2-6° avec M. Lahémade de l'école de Cour.

Chaque enfant aura son émotion. Il réfléchira à la façon de la mettre en scène dans une photo puis sera photographié. Le trombinoscope monté sera transmis à M. Lahémade pour parler des émotions.

Chaque élève choisira une émotion et réfléchira à sa façon de la transmettre dans son visage et son corps.

- Puis sera réalisée une carte d'identité des émotions, dans un format d'une demi-page. Celle-ci sera décorée et remise à M. Lahémade en parallèle d'une lettre écrite par les élèves et expliquant le projet émotions.

cahier des émotions 17/11

Mardi 24/11/2015 :

Séance de bricolage maison pour aider à gérer son stress : Fabrication de boule anti-stress par Julie et Anaïse, Léa 2 et Emma.

Suite de la séance 11.

Visite de deux CPE stagiaires présentes au collège. Partage autour de l'expérience du projet émotions.

Les élèves notent leur big-kif de la semaine dans leur cahier des émotions.

Les élèves peuvent aussi compléter le vocabulaire des émotions.

Mardi 08/12/2015 :

Préparation du conseil de classe et point sur les émotions ressenties lors du trimestre et à la lecture du bulletin.

 

Jeudi 10/12/2015 :

Séance sur le deuil et les émotions que l'on ressent suite au deuil vécu par plusieurs élèves.

Point sur l'événement de mardi, deuil d'un élève.
Point sur la mort, les émotions liées à la mort, les deuils vécus et l'état que l'on ressent quand on vit un deuil?
Que peut-on faire ou pas?
Relaxation.
Inauguration du coin Zen par les élèves qui en ont besoin!
Fabrication de dessins pour Lucas.

Lundi 12/12/2016 :

Après-midi émotions :

Invitée : Mme Sandrine Bermond représentante du rectorat dans le cadre du soutien au comportement positif.

Animateurs : Mme Piller et M. Humbert

 

Déroulement :

Arrivée des élèves en salle polyvalente et installation de tapis après présentation de Mme Bermond aux élèves de 6°C.

 

Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

A la demande des élèves le matin, les 6°C réalisent une relaxation guidée afin de décompresser et de se recentrer sur soi dans cette période d’agitation et de fatigue avant Noël (d’autant plus qu’il s’agit de la dernière semaine de cours…).

Projet émotions 2015-2016

Prise de température de la classe: nous demandons aux élèves de s’asseoir face au panneau représentant leur émotion. 2 élèves sont tristes, les autres sont face à la joie.

Projet émotions 2015-2016

Les élèves sont alors répartis en deux groupes, l’un assis sur les tapis placés sur le côté de la salle, l’autre placé en face d’eux, à la queue-leu-leu, au milieu de la salle.

Monsieur Humbert choisit alors une émotion sur son ordinateur et la montre à l’élève qui est à l'arrière de la file. Celui-ci intègre l’émotion et, dès qu’il est prêt à la faire passer, la transmet à celui de devant. Le suivant ayant saisi l’émotion, se l’approprie et la fait passer au suivant et ainsi de suite.

Projet émotions 2015-2016Projet émotions 2015-2016

Le dernier élève dit quelle émotion il pense avoir reconnue. Si l’émotion a été modifiée ou mal interprétée en cours de file, les élèves assis essaient de repérer à quel endroit, cela a changé et pourquoi. Par exemple, la surprise initialement transmise s'est transformée en dégoût.

Certaines émotions sont très bien passées. Les élèves semblent avoir désormais une certaine familiarité avec le panel des émotions et l’identifier avec assez de facilité.

L’exercice a été un beau moment d’échange dans la joie et la bonne humeur, avec des rires et des situations sympathiques de mutation d’émotion !

Bien entendu, le groupe initialement assis a cédé la place au groupe debout et inversement afin que chacun puisse se situer à la place du spectateur/observateur attentif et à celle de récepteur/transmetteur d’émotion.

Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

L’exercice suivant a été centré sur le vocabulaire des émotions : il s’agit de la garde-robe des émotions.

Le principe est simple : chaque élève a pris son cahier des émotions et l’a ouvert aux pages des émotions : joie, peur, tristesse, colère, surprise, dégoût.

M. Humbert a projeté sur l’écran de la salle polyvalente les 6 émotions en tête de colonnes permettant de voir du vocabulaire sur chacune. Certaines colonnes sont plus remplies que d’autres, la joie étant la plus développée.

Puis, chaque élève a été invité à choisir parmi ces mots, ceux qui lui convenaient. Chaque mot devait être choisi en fonction de l’intensité voulue : pour une joie niveau 1, on n’emploie pas le même mot que pour de la joie niveau 5.

Difficile parfois de se projeter dans un vocabulaire si varié et de trouver les mots qui nous parlent… Il a donc été important que les professeurs aident les élèves à trouver des situations concrètes pour que le vocabulaire devienne plus parlant.

Chacun a pu s’approprier plus précisément certains mots pour exprimer l'intensité de ce qu’il ressent.

 

 

Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

Ensuite, nous avons parlé des objectifs que l’on peut se fixer pour une journée afin d’avoir un but.

Ces objectifs peuvent nous porter et nous aider à dépasser un état émotionnel difficile ou s’appuyer sur une émotion positive et porteuse pour progresser.

Par exemple, si un élève arrive contrarié en première heure de cours, il peut décider de rester en retrait lors de cette journée pour éviter que sa tristesse ou sa colère ne monte en puissance. Ou bien, il peut prendre sur lui et concentrer son attention sur sa participation pour se focaliser sur autre chose.

Avec les élèves, les professeurs ont déterminé des objectifs que les élèves peuvent choisir en début de journée et dont ils évalueront l’efficacité en fin de journée. Cela leur permettra de faire un bilan par jour et de réévaluer ce dont ils sont capables.

Le système sera mis en place en janvier sur les jeudis et vendredis pour voir s’il aide les élèves au collège.

Voici donc ce qui a été décidé :

  1. Ne pas parler avec son voisin
  2. Etre attentif en cours
  3. Faire le cirque en cours
  4. Aider ses camarades
  5. Aller plus vite pour prendre les cours
  6. Lever la main pour prendre la parole
  7. Respecter les consignes des professeurs
  8. Respecter les camarades
  9. Ne pas couper la parole

Sur les 9 objectifs, un paraît bizarre. Il est apparu lors des discussions que certains pouvaient être tentés de faire le bazar… Cet objectif a été accepté. Un élève peut décider de tester cette attitude sachant qu’il devra en assumer les conséquences car, au collège, chacun est soumis au règlement du collège et doit s’y conformer. Les 6C en ont pris la mesure et compris les enjeux… A eux de jouer !

 

 

 

Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

Lors de la récréation, les élèves ont pu s’aérer ou, selon leur vœu, faire une démonstration d’une chorégraphie travaillée en EPS. Cette pause festive a été un beau moment de partage.

Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

La dernière phase du travail a consisté en la fabrication d’une fleur. Tous les élèves et professeurs étaient assis en cercle. Chacun avait un stylo et une feuille.

Au centre, on note son prénom dans un bulle. Puis on passe sa feuille au voisin de droite qui marque l’émotion qu’il ressent en général  vis-à-vis du propriétaire de la feuille. Les papiers tournent ainsi jusqu’à atteindre leur point de départ.

Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

Chacun a pu alors faire un point sur les émotions que ressentent les autres élèves en sa présence. Si c’est majoritairement de la joie, c’est réconfortant. Si c’est un mélange de différentes émotions, cela permet d’essayer de comprendre pourquoi  ou tout simplement de réaliser que l’on ne renvoie pas forcément ce que l’on voudrait et qu’on  des moyens pour améliorer la situation.

Si l’on obtient beaucoup d’émotions fortes et mitigées, on peut accepter la situation ou se remettre en question pour devenir un élève porteur. Les objectifs fixés dans l’activité précédente pourront aller en ce sens.

Projet émotions 2015-2016
Projet émotions 2015-2016

Mardi 05/01/2016 :

 
Bilan sur l'après-midi émotions de décembre. Bilan positif avec des élèves ravis et surpris des activités proposées. Les élèves expliquent à Cyril ce que l'on a fait, ce qui leur a plu, et lui montrent des exemples de travaux faits en classe.
Les élèves notent leur(s) big kif des vacances. Ils font aussi le bilan de leur big kif prévisionnel réalisé avant les vacances. Les résultats sont majoritairement positifs, parfois décevants.
 
Les élèves évoquent avec leur professeur les objectifs journée que l'on voudrait mettre en place en janvier. Rappel de la façon dont cela s'est déroulé lors de l'après-midi émotions et ajout d'un objectif à la liste déjà fixée.
Mme Piller préparera une feuille à coller dans le cahier des émotions pour que chaque élève puisse à sa guise revenir sur la feuille et la compléter.
Les élèves préfèrent fractionner la journée en deux parties pour pouvoir faire des bilans plus morcelés et simplifier la tâche.

Mardi 12/01/2016 :

Relaxation guidée pour les enfants

Bilan de l'expérience mitigé

Tentative d'une autre expérience de relaxation guidée... sur les pensées parasites pour les accepter, les apprivoiser, les dépasser.

 

 

Mardi 19/01/2016 :

- Point sur les contrats d'objectifs de jeudi-vendredi.
Modifications éventuelles.
- Les élèves notent dans la partie TP les détails du contrat d'objectifs ainsi que le bilan provisoire. Le bilan est très positif, objectifs fixés facilement et atteint avec aisance, dans l'entraide pour certains.
- Découpage des photos pour fabriquer la carte d'identité émotionnelle dans le cadre de l'échange CM2-6°C.
- Relaxation guidée faite par Mme Piller. Bilan.

cahier des émotions 19/01

Mardi 02/02/2016 :

Relaxation sur une chanson

Vocabulaire des émotions agrandi. Recherche de définitions avec les dictionnaires.

Possbilité de fabrication de carte pour M. Feriani la semaine prochaine.

cahier des émotions 02/02

Lundi 08/02/2016 :

 

Emprunt de livres sur le projet émotions concernant les droits des enfants, le harcèlement, la vie au collège...

Lecture et discussion à partir d'un extrait choisi.

Débat en classe.

 

Mardi 09/02/2016 :

- Carte pour M. Feriani, carte de remerciement à la maman de Lola pour la fabrication surprise de beignets goûteux!

- Essai de solutions pour Théo, Léo et Bastian afin de les aider à gérer leurs émotions et donc leurs comportements et propos.

Pour Théo, Léo et Bastian , Nous avons décidé de leur donner des garde-fous : 2 ou 4 élèves désignés pour les aider à sentir quand ils perdent pied ou risquent de causer du tort à quelqu'un. Toute la classe a accepté d'aider tous les autres membres de la classe dans ce sens dans un contrat oral.
 
Théo Léo et Bastian sont d'accord pour mettre en place un contrat qui prendrait la forme suivante: un tableau des jours de la semaine avec matin et après-midi. En fin de matinée ou de
journée, les élèves prendraient le temps, en cours (le plus souvent avec Mme Piller, M. Humbert ou les profs volontaires) de dire si l'élève a eu un comportement décent.
L'élève auparavant, s'autoévaluerait. Puis la classe donnerait son avis. S'il y a eu un souci, on essaierait de trouver quand cela a dérapé et pourquoi afin de mieux aider ces élèves. Cela
prendrait un peu de temps mais en vaudrait vraiment la peine.
 
Les élèves pourraient revenir une fois par semaine vers Mme Reuche pour faire le point (le jeudi matin entre 8 et 10H dans les heures de cours de Mme Piller pour ne pas gêner les collègues).
 

- Proposition de fabrication d'affiche sur le principe "Aimerais-tu que l'on te traite de..., alors comporte-toi aavec tes camarades..."

Travail pour mardi 01/03/2016 : Proposition de fabrication d'affiches dans le but de les mettre au collège pour prévenir le harcèlement et inciter à la tolérance. Il faudrait trouver des slogans sur le principe du "Aimerais-tu que l'on te traite de.../ que l'on te fasse..., alors comporte-toi avec les autres avec respect..." Les élèves volontaires peuvent déjà faire des affiches pour la rentrée.

Jeudi 17/03/2016 :

Evocation des règles de classe pour progresser ensemble. La base: le respect! Respect de soi, respect des autres, respect des règles pour que chacun trouve sa place et s'épanouisse au quotidien!

Proposition d'afficher ces règles en classe. Il faut trouver un endroit.

Proposition de placer un grand récipient sur le bureau valorisant les efforts de chacun et les actions positives. A la fin du bocal, on fera un point sur ce qui a été mis en place, sur ce qui a changéet sur ce qu'on pourra entreprendre ensuite.

 

Mardi 30/03/2016 :

 

Relaxation et travail sur l'ouïe grâce à une musique proposée par Eloi. Relaxation avec visualisation.

Mardi 05/04/2016 et mardi 26/04/2016, mardi 03/05/2016 et mardi 10/05/2016 :

 

- Fabrication d'affiches sur le principe "Aimerais-tu..." contre le harcèlement.

- Relaxation.

- Partage et discussions sur les affiches pour les améliorer.

- TP : Qu'aimerais-je changer chez moi pour vivre mieux avec moi-même: exemple: mieux gérer la colère, arriver à mieux communiquer, être plus patient, moins dire de vulgarités, être plus à l'écoute...

- Solutions pour améliorer la situation: astuces trouvées seuls ou ensemble...

 

Affiches sur la cantine
Discussion avec Mme Reuche sur le harcèlement et la cantine.

Lundi 30/05/2016 et mardi 31/05/2016 :

Bilan de la journée au val de consolation

 

Programme :

 

10H-11H45 : tyrolienne : les élèves s’équipent sous la vigilante présence des professeurs et des animateurs.

                        Nous montons par un chemin dans la forêt pour atteindre le point le plus haut, près du départ de la tyrolienne.

                        Là, les élèves ont une mini formation pour apprendre les règles de sécurité et les techniques d’arrimage.

                        Par groupes de 2, les élèves ont ensuite vaincu leur peur du vide en longeant la roche. Ils sont parvenus sur l’espace de départ pour pouvoir s’élancer en binôme sur les 500 m de câble.

                        Certains ont même pu sauter avec Mme Tinchant et M. Humbert…

 

A l’arrivée, la réception est effectuée par M. Humbert qui reçoit les émotions premières… Dépassement de soi, peur, joie, surprise…

 

12H00 : Nous descendons au monastère de Consolation  pour pique-niquer sous l’abri.

 

13H00 : Nous partons pour une randonnée jusqu’à la roche du prêtre. Sur le chemin, certains élèves ont composé des bouquets de fleurs et les ont offerts ! De futurs fleuristes ? Des artistes en tout cas !

 

15H00 : Retour dans le bus pour le collège.

 

Point avec les élèves: ce qui leur a plu, leurs impressions, ce qu'ils ont préféré, ce qu'ils garderont de cette journée, ce qu'ils ont envie de partager...

Questions

  1. La tyrolienne : Emotions ressenties : pendant que l’on se préparait, pendant que l’on s’entraînait. Pourquoi ?

la joie (18 élèves)

l'envie de découvrir la tyrolienne (8 élèves)

La peur (9 élèves)

2. Tyrolienne : Emotions ressenties sur le ponton de départ…

(14 élèves) 13 élèves dont la joie était niveau 10!

(10 élèves) 6 élèves niveau 10... voire plus!

surprise par rapport à la hauteur, la longueur (4 élèves)

 

3.Tyrolienne : Emotions ressenties pendant la tyrolienne et à l’arrivée…

joie, extase, fierté de l'avoir fait 22 personnes.

 

4. Recommenceriez-vous ???

 

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

 

5. Repas de midi. Commentaires éventuels.

 

Les parents avaient fait de bons repas! Merci papa, merci maman...pour les chips...

Bonne ambiance, super séance photos!

Anaïse a osé dépasser sa peur des chiens et caresser le chien qui était là.

Les garçons ont été pénibles avec les têtes-brûlées!

 

6. Promenade jusqu’à la roche du prêtre : vos impressions, commentaires…

 

Super création de bouquets de fleurs... Bravo! Quel talent!

chemin dans les champs/bois boueux et rocailleux et bouseux, mais ça en valait la peine vue la beauté du paysage à l'arrivée! La vue était époustouflante! Quel beau panorama!

ça grimpait...ouh la la!

bonne ambiance avec des petits groupes qui discutaient pendant qu'ils marchaient.

 

7. Bilan de la journée :

 

C'était bien! C'était amusant!

On était tous ensemble réunis! Il n'y avait que les 6°C.

on a eu différents moments.

J'ai adoré!

On a perdu personne...

 

 

8. Mon big kiff de cette journée :

tyrolienne

repas

la promenade

 

relaxation guidée avec l'histoire de Tom le chat!

Rédigé par madame.piller

Publié dans #Français 6°, #projet émotion

Repost 0
Commenter cet article